Notre projet

Nos fondements

Nous considérons notre projet comme une expérience humaine d’échanges et de partage.

Si nous avons choisi de travailler spécifiquement avec des enfants, c’est que nous croyons que la jeunesse est « l’avenir du monde » et nous désirons contribuer à aider, avec nos moyens, un pays qui en a plus besoin que le notre.

Nous avons souhaité monter ce projet au Pérou plutôt que de travailler avec des enfants français car nous souhaitions vivre une aventure unique et forte, en découvrant une culture, une langue étrangère, un mode de vie complètement différent de ce que nous connaissons en occident.

Nous pensons que c’est à travers un tel  projet de solidarité que nous pouvons éviter de nous enfermer dans notre quotidien et participer à notre échelle à l’élaboration d’un « monde meilleur ».

Nous sommes convaincus que nous avons autant à recevoir qu’à donner dans l’accomplissement de cette aventure humaniste, que nous en reviendrons transformés, enrichis par une telle expérience et que nous saurons partager cette expérience, notamment à travers les reportages, articles et soirées que  nous organiserons à notre retour

Nos objectifs et activités

 Notre projet consistera à accompagner ces enfants péruviens dans leur vie quotidienne et d’essayer de l’enrichir à travers les rencontres et les activités que nous proposerons, dans l’espoir qu’elles seront une source de motivation réciproque et de construction commune.

Nous sommes tous habités par des valeurs qui nous semblent essentielles à l’établissement d’un monde meilleur (amour, solidarité, respect de l’autre, respect de l’environnement, tolérance…)

Echanger des valeurs avec ces enfants ayant vécu des traumatismes importants. Cela est tout à fait en accord avec les valeurs que défendent les responsables de la Casa Hogar los Gorriones (Amour, Santé, Education).

Une phase de découverte et d’adaptation nous semble indispensable en début de séjour, afin de rencontrer et de véritablement faire connaissance avec tous les habitants de la Casa ainsi que tous ceux que nous seront amenés à côtoyer. C’est à l’issu de cette phase d’adaptation que nous pourrons mettre en place nos différents projets si ceux-ci s’avèrent réalisables. Nous sommes conscients du fait que ce que nous définissons actuellement comme des priorités ne le sera plus nécessairement à la fin de notre adaptation. Nous sommes avant tout hébergés à la Casa dans le but de leur venir en aide au quotidien, et si cela nous est possible de réaliser des projets plus personnels, préparés en France ou inspirés directement sur place par le contact avec les enfants.

Nous allons participer activement à la vie quotidienne de la casa comme emmener les enfant à l’école, participer aux tâches quotidiennes d’une maison (cuisine, ménage, courses etc...), aider les enfants à faire leurs devoirs, à s’habiller,  se laver ...

Exercer nos compétences dans les domaines de l’enseignement et de l’animation, en proposant du soutien scolaire ainsi que des activités ludiques et culturelles.

Aussi, nous tenterons une approche par l’imaginaire des enfants, à travers des jeux, un atelier théâtre, des contes…  dans le but de dépasser leur quotidien. Pour la plupart, ces enfants, n’ont pas eu de cadre sécurisant pour leur permettre de grandir. La Casa a été construite dans ce sens et nous sommes conscients que nous aurons un rôle de grand frère / grande sœur à tenir.

Nous avons beaucoup d’idées, d’activités à proposer aux enfants (atelier d’écriture, théâtre, bricolage, rénovation des locaux, atelier informatique, atelier photo…) mais nous déciderons de leur mise en place après concertation sur place avec Gil et Chantal, car nous ne souhaitons pas bouleverser leur quotidien ni détruire ce qu’ils ont commencé avec ces enfants.

Nous aimerions que cette expérience soit vécue à double sens, que nous puissions avoir un retour du ressenti des enfants vis-à-vis de notre présence, des activités que nous leur proposerons. Pour cela nous mettrons en place un recueil dans lequel chaque enfant sera libre d’exprimer ce qu’il ressent mais également ce qu’il aimerait partager avec nous, afin de nous aider à mieux préparer de futures activités en réponse à leurs attentes.

Nous partagerons également l’expérience de notre voyage au travers d’un blog, mis à jour régulièrement depuis le Pérou et nous organiserons des soirées de partage et d’échanges à notre retour en France.

En parallèle aux actions que nous mènerons au Pérou, nous mettons en place un échange épistolaire entre ces enfants péruviens et des jeunes français, afin de faire partager à chacun l’expérience de l’autre et ainsi de leur faire découvrir de nouveaux horizons. Si cela s’avère possible nous aimerions également emmener une valise contenant des dons d’enfants français (jouets, dessins, peluches, histoires…) afin de les offrir aux jeunes péruviens et inversement lors de notre retour, dans l’espoir de créer de bonnes relations entre ces jeunes, et pourquoi pas durables.

Date du voyage

Nous projetons de partir neuf mois, d’Octobre 2007 à Juin 2008.

Lieu de séjour

Nous serons accueillis à la Casa Hogar Los Gorriones, dans la ville de Ayacucho au Pérou.

Carte du Pérou

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Powered by PHP
Nombre total de visiteurs: 13817
Nombre de visiteurs aujourdhui: 3
Nombre de visiteurs connectés: 1